Quel organisme de formation choisir avec le CPF ?

Les travailleurs français et les travailleurs résidents en France ont le droit de bénéficier de formation visant leur évolution et leur épanouissement dans leur milieu professionnel. C’est la raison pour laquelle l’Etat, qui a pour devoir de faire prévaloir l’intérêt général, a prévu plusieurs types de formation. Un organisme de formation professionnelle est donc établi dans ce cadre.

Qu’entend-t-on par organisme de formation professionnelle ?

Organisme de formation - Une personne physique ou morale qui facilite les formations CPF
Organisme de formation – Une personne physique ou morale qui facilite les formations CPF

Un organisme de formation professionnelle est une personne physique ou morale. Cela peut être un prestataire (formateur) ou une plateforme informatique programmée pour enseigner tout ce qu’il faut savoir sur la formation demandée. Il a pour rôle de permettre le développement des compétences des salariés, des chercheurs d’emploi et des jeunes diplômés. L’article L6313-1 modifié par la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 et l’article 4 du code du travail mettent en exergue les actions y contribuant, telles que :

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce
  • Les actions de formation ;
  • Les bilans effectués par rapport aux compétences ;
  • Les actions qui consistent à faire valider les acquis de l’expérience ;
  • Les actions effectuées dans le cadre des formations par apprentissage. Ceci est au sens de l’article L. 6211-2.

Le compte personnel de formation (CPF) consiste à faire accéder ses titulaires à des plateformes éligibles et dont la crédibilité n’est plus à contester. Ce caractère du CPF encourage d’avantage ces derniers à s’y abonner. Il permet à ses utilisateurs d’accéder différents types d’organismes et structures pouvant leur donner la capacité de s’améliorer dans leur lieu de travail. Cela pourrait les amener à changer de métier ou à créer leur propre entreprise.

Il y a de nombreuses structures de formation personnelle et plusieurs catégories de formations. Par conséquent, le choix d’une formation dépend aussi de l’organisme qui sera choisi par le travailleur ou l’apprenti.

Mais avant d’aborder le sujet des organismes de formation qui peuvent être sollicités, parlons des différentes formes de formation que nous rencontrons.

Organisme de formation : Les différents types de formation

Le choix des formations varie en fonction du niveau de l’individu, de ses attentes et de ses capacités. On distingue la formation initiale, la formation continue, la formation professionnelle, la formation en présentiel, la formation en alternance et la formation à distance.

La formation initiale

La formation initiale désigne le parcours au cours duquel des étudiants font l’apprentissage du sous bassement d’un métier. Pendant tout le parcours scolaire, l’élève ou l’étudiant a le temps de prendre connaissance de ce qu’il souhaite faire dans le monde du travail. Il choisit ainsi le diplôme qui le guidera vers son futur métier. Ces connaissances constituent une base sur laquelle l’apprentit pourra s’appuyer.

Il peut arriver que certaines personnes rompent leur cursus avant la fin de celui-ci. Il est également probable que ces personnes veuillent reprendre les études là où elles l’avaient arrêté. La question ne se portera plus sur une formation initiale mais sur une formation continue.

La formation continue

Celle-ci entre dans le cadre des individus qui exercent déjà des activités à titre professionnel et qui ont entre temps repris leurs études. Ce sont les travailleurs (employés ou indépendants) et des chercheurs d’emploi. Ce sont des personnes avec une expérience et un bagage intellectuel pratique dans le milieu professionnel. Il s’agit des formations qui permettent l’amélioration des capacités et des compétences pour mieux exercer dans un domaine déjà appliqué. Ces formations permettent aussi d’ouvrir d’autres portes afin de saisir plus d’opportunités.

Il s’agit par exemple d’un rédacteur d’articles journaliers qui peut, grâce à ces formations, évoluer et se reconvertir dans l’ingénierie ou en informatique pour la création d’applications et de sites web. C’est également le cas d’un interprète anglophone qui peut s’améliorer et apprendre d’autres langues. Aussi, pourrait-on citer le cas d’un employé qui souhaite quitter volontairement une entreprise dans laquelle il travaille pour la conception de sa propre société.

La formation professionnelle

La formation professionnelle favorise la croissance des compétences des salariés et des travailleurs indépendants. En plus, elle permet aux chefs d’entreprise d’accentuer leur connaissance du domaine dans lequel ils exercent. Aussi la formation professionnelle est assez similaire à la formation continue, parce que cette dernière contribue aussi à faire progresser son bénéficiaire et le stimule. C’est aussi le podium de la reconversion pour tous ces actifs.

La formation en présentiel

Cet apprentissage est un type de formation qui rassemble les personnes qui y bénéficient dans un même lieu. Les gens suivent donc ensemble la formation donnée par un coach formateur dans le domaine qui les intéresse. Cette forme de formation est très traditionnelle à cause de l’évolution des formations en ligne ou à distance. Elle est pratiquée aussi bien de manière collective qu’individuelle. Au regard des évènements qui ont eu lieu et qui sont causés par l’arrivée du covid-19, les formations ont opté pour l’apprentissage à distance, c’est-à-dire en ligne.

La formation à distance

Organisme de formation - La formation à distance présente des avantages
Organisme de formation – La formation à distance présente des avantages

Ne demandant pas la présence de ceux qui en bénéficient, ni du formateur, cette formation a l’avantage de se pratiquer à tout moment quel que soit le lieu. Les cours peuvent être donnés sous forme écrite ou par réunion (par google meet, réunion zoom, appel vidéo) en fonction des parties. Par conséquent, la formation à distance ne nécessite pas un établissement avant de pouvoir jouir des formations données. Cela fait que le travailleur a la possibilité de suivre sa formation alors même qu’il est sur son lieu de travail.

La formation en alternance

Ce mode de formation est un dispositif qui permet aux étudiants de pouvoir alterner entre leurs moments de travail estudiantins et leurs heures de travail professionnel. La formation en alternance concerne une catégorie de personnes qui varie entre 16 et 25 ans. Toutefois, les personnes adultes optent également pour ce type de formation. La formation en alternance prend en compte tous types de formation et permet d’acquérir différents types de diplômes pour monter en grade. Il s’agit des diplômes tels que le CAP (Certificat d’aptitude professionnel), la VAE (Validation des acquis de l’expérience) etc.

Les étudiants peuvent acquérir de l’expérience. Les entreprises sont aussi avantagées car elles acquièrent une main d’œuvre qu’elles forment ; ce qui leur donne le droit de l’enrôler plus tard.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Organisme de formation : Les formations les plus recommandées par le compte personnel de formation (CPF)

En 2020, les 10 catégories de formation CPF les plus recommandées se retrouvent dans les langues vivantes, l’informatique, le transport, le développement des compétences, la sécurité des biens et des personnes, l’échange et la gestion, le commerce et la vente, la finance, la banque et l’assurance ainsi que les ressources humaines.

Toutes ces catégories de formation regroupent les connaissances et les compétences que tout travailleur recherche pour exceller dans le monde du marché professionnel.

Nous pouvons retrouver ces différentes catégories de formation au niveau de plusieurs organismes agréés. La question du choix d’un organisme de formation se trouve dans l’information de ce qui se présente aux aspirants. Il existe plusieurs organismes qui proposent des formations éligibles au CPF.

Organisme de formation CPF : Une structure idéale pour s’épanouir professionnellement

Organisme de formation - Bien choisir sa structure contribue à une extension de l'entreprise qui la finance
Organisme de formation – Bien choisir sa structure contribue à une extension de l’entreprise qui la finance

Il existe plusieurs plateformes et organismes de formation en France. Malgré cela, on note toujours des difficultés dans le choix. C’est en réalité la capacité de bien choisir sa formation, de ne pas regretter son choix et de ne pas perdre son crédit CPF. La charge du choix de la formation incombe à l’employé, bien que l’entreprise finance la formation. L’employé doit se renseigner le plus possible sur la qualité des structures auxquelles il fera appelle. En effet, elles sont en grand nombre et le choix n’est pas toujours aisé. C’est pourquoi, il doit faire appel à un conseiller juridique qui pourra mieux l’orienter sur le choix qui lui conviendra.

Le rôle des conseillers juridiques en matière de choix des formations

Le conseiller juridique d’entreprise a pour tâche de prévenir les litiges et autres par des investigations minutieuses. Il tient également pour rôle de guider les différents agents qui travaillent dans l’entreprise en le conseillant et en les orientant. Il peut donc être très utile concernant les choix des formations que voudrait faire un employé qui travaille à temps plein. Cela permettra de savoir quel organisme de formation lui sera utile et lui permettra d’augmenter son niveau de compétence. Bien qu’il soit assigné à d’autres activités au sein de l’entreprise, il joue aussi ce rôle déterminant pour l’avancement de celle-ci. Ce travail est tout aussi déterminant pour l’amélioration des capacités du bénéficiaire d’un CPF que pour la société qui le finance à cette fin.

Bien qu’il existe plusieurs formations, des organismes bien précis sont agréés par le CPF. Si le CPF admet certaines formations, c’est parce que toutes les plateformes ne sont pas éligibles.

Les organismes admis par le CPF en raison des formations qu’elles proposent

Nous avons déjà connaissance des 10 catégories de formation que le CPF recommande. Il est donc plus clair pour nous de vous exposer les différents organismes qui pourront vous convenir.

La catégorie de l’apprentissage linguistique

Il y a plusieurs formations qui sont proposées parmi lesquelles nous pouvons énumérer :

  • Les TOEIC ou Tests Test of English for International Communication : Il s’agit de l’obtention de certificats standardisés dont l’objectif est de jauger le niveau de maîtrise de la langue anglaise des apprentis non anglophones. Il se fait au travers de tests à l’écrit et à l’oral ;
  • Le Linguaskill du Cambridge english : Il est question d’une toute nouvelle formation de la langue anglaise qui a remplacé le test BULATS. Il s’agit du domaine de l’anglais général et du business.

La formation pour l’obtention du permis B

L’organisme le plus reconnu est le CACES ou Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité. Il permet de pouvoir conduire tous types d’auto-engins. Le CPF l’a admis aux formations pour les salariés ou chercheurs d’emploi et les étudiants. Il existe depuis 2017 pour une meilleure intégration au service.

Pour les formations en informatique

Les connaissances en informatique deviennent de nos jours très importantes dans une entreprise. Au minimum, un savoir faire en Word, Excell ou Powerpoint est exigé dans de nombreux secteurs d’activité. Il existe un besoin important de développeurs web, responsables SEO etc.

Les certificats obtenus quant à ces formations s’acquiert via :

  • le TOSA (Test on Software Applications) : Un certificat d’évaluation d’aptitudes en connaissances informatiques pour les étudiants. Il a été programmé en 2011 et est conçu sous le modèle du TOEIC et du TOEFL ;
  • le certificat ENI (Ecole nationale en informatique): Il est question d’évaluation dans le domaine de l’informatique en bureautique. Il est exploité par les entreprises mais également par les étudiants ;
  • Et le PCIE  ou Passeport de compétences informatique européen : Ce certificat d’aptitude prouve que l’apprenant détient les connaissances et les compétences requises en informatique et en bureautique.

Le développement des compétences

Les formations nécessairement concernées sont :

  • La certification CléA : C’est un instrument au service de l’évolution professionnelle. Le certificat CléA donne à l’employé l’accès à de nouvelles connaissances et l’occasion d’exploiter de nouvelles compétences que ce soit pour le lieu où il travaille ou pour ouvrir sa propre entreprise.
  • La formation VAE : Elle est prise en charge par des organismes comme OPCA ou OPACIF. Comme CléA, la validation des acquis et de l’expérience vise le progrès dans le niveau de diplôme du travailleur.

La formation de Sécurité des biens et des personnes au CPF

Cette catégorie de formation couvre aussi le champ des parcours à courts ou longs termes d’initiation et d’apprentissage des métiers de la sécurité et de l’hygiène. Les certifications les plus connues sont :

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce
  • La certification de sauveteur secouriste du travail (SST) : Cette formation vise à enseigner les bases du premier secourisme aux victimes d’un accident, noyade, malaise etc ;
  • La formation HAACP (Hazard Analysis Critical Control Point) : C’est une méthode qui permet de mettre en avant les éléments critiques qu’il faut savoir. Grâce à une collaboration internationale, cette méthode est devenue un standard avec le temps. La formation s’intéresse aux 3 classes de danger pour l’hygiène des aliments à savoir les dangers biologiques, les dangers physiques et les dangers chimiques.
  • Il y a également la formation SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes) : Elle forme toutes personnes souhaitant postuler au poste d’agent de sécurité incendie. Cet apprentissage a pour but de faire enrôler des individus qui auront pour mission d’assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. Notamment, nous avons les pompiers.

Inscrivez-vous sur la plateforme de moncompteformation.fr.

Laisser un commentaire