Quelle formation choisir en CPF ?

Pour bénéficier de la prise en charge d’une formation au titre du CPF, celle-ci doit être éligible. Ainsi, à partir du 1er janvier 2019, les différentes conditions pour l’éligibilité des nombreuses formations au titre du CPF ont connu des modifications. Ainsi, le but de cet article est de vous montrer quel type de formation choisir en CPF. Quelles sont les certifications nécessaires à l’éligibilité d’une formation ? Quelle analyse faire avant le choix d’une formation ? Quelles sont les formations disponibles ? Comment utiliser le CPF ? Qui s’occupe de la gestion du CPF ? Que représente le CPF de transition ? Dans la suite de cet article, vous aurez des réponses claires et précises à ces différentes interrogations.

CPF : Les certifications nécessaires à l’éligibilité d’une formation

CPF - Accroître la compétence et l'employabilité
CPF – Accroître la compétence et l’employabilité

Plusieurs formations présentielles ou à distance sont aujourd’hui prises en charge par le Compte personnel de Formation(CPF). En effet, pour qu’une formation soit éligible au CPF elle doit être qualifiante et certifiante. Ainsi, ces différentes certifications concernent :

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce
  • Les certifications ayant été enregistrées au niveau du répertoire du RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) ;
  • Les attestations relatives à la validation de lot de compétences ayant pour correspondance certaines certifications enregistrées au niveau du RNCP ;
  • les habilitations inscrites dans la liste correspondant aux compétences professionnelles ayant des complémentarités avec les certifications professionnelles ;
  • Les actions amenant à la validation des VAE ;
  • Les points relatifs aux compétences ;
  • Passage du permis poids lourd et permis B ;
  • Les formations ayant pour but la création d’entreprises ;
  • Les formations pour les volontaires et bénévoles afin de leur permettre d’acquérir les compétences utiles à la réussite de leur mission.

Noter quand même que toutes les formations disponibles sur la plateforme « Mon compte formation » sont éligibles. La possibilité de faire une erreur est donc écartée. Cependant, vous devez veiller à ce que l’organisme chargé de délivrer la formation de votre choix jouisse d’un référencement. Ledit référencement se rapporte au financeur de votre formation.

CPF : Quelle analyse faire avant le choix d’une formation ?

Préalablement au choix d’une formation, il est important de faire le point sur vos différents besoins. Ainsi, vous devrez faire le choix d’une formation vous permettant d’atteindre vos objectifs. En effet, la formation que vous désirez faire peut ne pas être en rapport avec l’activité que vous menez actuellement. Toutefois, il doit nécessairement s’agir d’une formation qualifiante. Les formations à privilégier sont celles enregistrées au RNCP, les formations vous permettant d’améliorer vos compétences et vos connaissances. Ainsi, votre formation vous aidera à vous améliorer dans un domaine précis. Ceci se fera grâce à l’accompagnement et le suivi des nombreux professionnels chargé de prodiguer les connaissances nécessaires. Pour finir, retenez que le solde de votre compte CPF vous donne la possibilité de vous inscrire à la formation de votre choix.

CPF : Quelles sont les formations disponibles ?

Le choix de la formation à suivre doit prendre en compte vos différentes contraintes.  Ainsi, que votre contrainte soit d’ordre physique, géographique ou temporel vous êtes en mesure de trouver la formation qu’il vous faut.

Par ailleurs, il est important de tenir compte du délai précédant la formation avant toute inscription. Pour les formations présentielles, ce délai peut varier entre 60 jours et 120 jours. Toutefois, si vous désirez suivre la formation sur le temps de travail, il est très important de tenir informé votre employeur. Ceci doit se faire 60 jours à l’avance si la durée de formation ne dépasse pas six mois. Cette condition ne tient pas compte des formations à distance. Il est de même en ce qui concerne les formations présentielles suivies en dehors des heures de travail.

Les formations présentielles

Une formation présentielle est celle qui se déroule directement dans les locaux de l’organisme qui gère la formation, dans des classes aménagées pour l’occasion et ceci en suivant un programme précis selon un rythme soutenu. Les formations présentielles peuvent aussi être faites dans les locaux des entreprises dans l’intérêt des employés, des élèves, des étudiants.

Les formations à distance

Ce sont des formations qui se déroulent uniquement sur internet. Ces formations sont réalisées à travers des sites conçus pour l’occasion et aussi par l’intermédiaire de nombreux outils numériques. Les supports disponibles pour suivre ses formations sont nombreux. Il s’agit des tablettes, des ordinateurs et des smartphones. Vous avez le choix entre une multitude de formations telles que : Sooc, Cooc, Mooc, classe virtuelle. Les avantages des formations à distances sont multiples. En effet, avec ce type de formation les bénéficiaires ont la possibilité d’avoir accès aux différents supports disponibles pour la formation et ceci, peu importe le lieu et l’heure. De plus, ils ne sont plus obligés de se rendre dans des centres de formation. Ainsi, l’accompagnement diffère selon que la formation soit présentielle ou à distance.

La formation en présentiel est caractérisée par la disponibilité d’un formateur pour un accompagnement régulier de l’apprenant. De plus, avec sa présence il a la possibilité de répondre aux différentes questions des apprenants.  Pour une formation en ligne, l’accompagnement se fait à distance et les outils utilisés sont nombreux et variés. Par ailleurs, des catégories de formation font l’association des modalités des deux types de formation. Il s’agit des formations comme le blended Learning.

Si le solde de votre compte CPF ne vous donne pas la possibilité de prendre en charge la totalité du financement de votre formation, alors vous êtes en mesure de faire le règlement de la différence. Le choix est simple surtout si la formation ne se fait pas selon vos heures de travail.

Comment utiliser le CPF ?

CPF - Savoir tirer profit des formations CPF est important
CPF – Savoir tirer profit des formations CPF est important

La mobilisation du CPF se fait par le titulaire du compte ou par le représentant légal de ce dernier pour suivre une formation. De plus, la mobilisation du compte CPF nécessite l’accord du titulaire et aussi celle de son représentant légal.

Le cas des salariés

Le refus du salarié d’utiliser son solde CPF n’est en aucun cas une faute. De plus, elle nécessite l’accord de l’employeur si dans un premier temps la formation est suivie en partie ou en tout pendant le temps de travail. Dans le cas où la formation est suivie en dehors du temps de travail, l’accord de l’employeur n’est pas nécessaire.

Le cas des demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi ayant déjà pratiqué une activité d’ordre professionnel ont un compte CPF et conservent le solde déjà cumulé. Cependant, pendant la période de chômage le compte n’est plus alimenté. En effet, les demandeurs d’emploi ont la possibilité de recourir à pôle emploi pour l’abondement à partir de « Mon compte formation ». L’abondement ainsi demandé représente une prise en charge complémentaire accorder par Pôle emploi pour assurer le financement du projet de formation. Ceci est valable seulement si les droits disponibles ne suffisent pas à assurer la prise en charge complète du projet de formation. Ainsi, lorsque Pôle emploi valide votre demande de prise en charge, votre inscription pour la formation est immédiatement validée.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Le cas des agents publics

L’agent public prend l’initiative de l’utilisation de son compte CPF. En effet, il lui revient de faire la demande auprès du service RH ou de l’employeur hors ou pendant son temps de travail. Il effectuera ceci tout en suivant les étapes prédéfinies par l’employeur. Ainsi, si votre démarche est en adéquation avec les conditions, alors elle sera acceptée.

Qui s’occupe de la gestion du CPF ?

Contrairement à ce qui était en place pour le Droit Individuel à la formation (DIF), la gestion du Compte personnel de formation (CPF) est externalisée. En effet, la responsabilité de la gestion du CPF est assurée par la CDC (Caisse des Dépôts et Consignation). Pour cela, un service unique et gratuit a été mis en place. Les différentes modalités liées au fonctionnement de ce système ont été élaborées par un décret. Ledit décret a subi l’avis et l’analyse de la CNIL, car il renferme un grand nombre de données d’ordre professionnel. Ainsi, la gestion du Compte personnel de formation à travers le « système d’information du compte personnel de formation » est entièrement sous la responsabilité de la CDC (Caisse des Dépôts et Consignation).

Les employeurs ont alors l’obligation de tenir informé leur salarié du total des heures acquises et non encore utilisées par écrit. Ceci doit se faire avant la date du 31 janvier 2015. Toutes les informations importantes à la gestion du compte CPF seront envoyées à la Caisse des Dépôts et consignation par l’employeur en utilisant la DADS ou la DSN selon le décret n° 2013 – 266 du 28 / 03 / 2013.

CPF : Que représente le CPF de transition ?

Le CPF de transition offre la possibilité au travailleur de pouvoir s’absenter afin de bénéficier d’une formation pouvant lui permettre de changer de profession ou de métier. En effet, le CPF de transition vient en remplacement du CIF (Congé individuel de formation). Ainsi, le salarié peut bénéficier d’un congé s’il décide de suivre cette formation sur toute son heure de travail ou en partie. Par ailleurs, la formation suivie peut être liée à son activité salariale. En outre, tous les salariés ont la possibilité de faire la demande d’un CPF de transition.

Pour bénéficier du CPF de transition, le salarié doit pouvoir justifier la pratique d’une activité salariale pendant deux années consécutives ou pas. Toutefois, il devra avoir fait au moins une année dans une entreprise, peu importe le type de contrat.

Les formations éligibles au CPF de transition

Certains critères indispensables sont à respecter pour qu’une formation jouisse de l’éligibilité au CPF de transition. Ces critères sont :

  • La formation doit être certifiante et inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
  • Elle doit nécessairement faire partie des formations éligibles au CPF ;
  • La formation doit permettre au bénéficiaire de changer de profession ou de réaliser un projet visant une reconversion professionnelle.

Les formations éligibles au CPF de transition sont multiples et les offres liées à de nouvelles formations prennent une grande proportion. Ainsi, que votre objectif soit la création de votre propre entreprise ou la reconversion dans le secrétariat, l’informatique, le marketing ou une profession manuelle, il n’y aura aucune difficulté à choisir l’organisme qui pourra vous permettre d’atteindre votre objectif.

Quelle est la démarche à suivre ?

CPF - Respecter la procédure est  bénéfique
CPF – Respecter la procédure est bénéfique

Pour bénéficier d’une formation éligible au CPF de transition, vous devez dans un premier temps déterminer votre objectif de reconversion. Ainsi, pour vous permettre de réussir cette phase importante qui est la mise en place d’un projet viable et cohérent vous pouvez faire une synthèse de vos compétences ou avoir recours aux services d’un CEP (Conseiller en orientation professionnelle).

Après l’identification de votre projet, vous pouvez maintenant aller vers l’organisme en charge de la formation choisie et déposer votre demande de candidature. Ainsi, l’organisme responsable de la formation procèdera à l’étude du dossier et fera la rédaction d’un diagnostic à jumeler au dossier présenté pour la demande de projet. La demande se fait auprès de la CPIR en relation avec votre domicile ou le lieu de votre activité. C’est la CPIR qui prend en effet l’administration de projets relatifs à la transition professionnelle en charge.

En prélude à la demande de prise en charge de votre projet, votre employeur doit nécessairement vous accorder un congé. Le congé est indispensable et important pour commencer un projet de formation. Ainsi, vous devez envoyer la demande à votre employeur 120 jours avant le démarrage de la formation si celle-ci dure plus de 6 mois. Faites l’envoi de la demande 60 jours avant le démarrage de la formation si la durée de cette dernière est inférieure à 6 mois.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

L’employeur n’est pas en mesure de vous refuser l’autorisation à moins que la procédure précédant la démarche n’ait pas été respectée. Il a la possibilité d’en faire un report de 9 mois. Toutefois, il a 30 jours pour apporter une réponse à la demande. Par rapport au financement de la formation, les droits CPF sont utilisés pour assurer la prise en charge de votre projet de formation.

Laisser un commentaire