Comment financer une formation en France ?

Le budget de formation en France représente environ 30 milliards d’euros. Le financement d’une formation professionnelle est un problème récurrent, car de nombreuses situations font leurs apparitions dans le processus. L’apparition de ses nombreux problèmes fait appel à la mise en place de mesures hétéroclites. Ainsi, il existe plusieurs dispositifs permettant de se faire financer une formation en France. Cet article sera axé sur ces différents processus et dispositifs de financement. Toutefois, vous devez comprendre que le financement d’une formation se fait seulement si cette dernière est justifiée. Comment s’y prendre pour financer sa formation en France ? Comment financer sa formation avec le Compte Personnel de Formation (CPF) ? Par quel moyen faire financer sa formation avec le conseil régional ? Dans la suite de cet article, nous apporterons des réponses claires et précises à ces différentes interrogations.

Financer une formation en France : Comment s’y prendre ?

Financer une formation en France - Suivre une procédure est déterminant
Financer une formation en France – Suivre une procédure est déterminant

Il existe en France une multitude de dispositifs permettant d’assurer la prise en charge de tout projet de formation. Il s’agit d’une excellente initiative. Cependant, le constat qui se fait est que la plupart des bénéficiaires se perdent dans tout le processus administratif que nécessite ce genre de prise en charge. En effet, par rapport à la situation de chaque individu, il peut y avoir diverses complications. Ainsi, pour faciliter la vie et aider les bénéficiaires, voici un ensemble d’opportunités pour financer une formation en France.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Financer sa formation avec le Compte Personnel de Formation (CPF)

 Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui vient en remplacement du Droit Individuel de Formation (DIF). En effet, le CPF a été mis en place en 2015. Il s’agit d’un dispositif public qui aide au financement d’une formation. De plus, il est rattaché au Compte Personnel d’Activité (CPA). La création du CPF est une initiative du gouvernement français ayant pour but l’amélioration des compétences des personnes actives.

Par ailleurs, elle permet à ces derniers de sécuriser ou de trouver un emploi. Ceci représente une très grande opportunité pour tous les Français. Ils ont la possibilité de suivre une formation afin d’apprendre. Le Compte Personnel de Formation représente un outil qui permet de régler les frais de formation quel que soit le projet de formation. Ainsi, chaque dépense faite en CPF est librement réalisée par le titulaire du compte.

L’objectif principal du Compte Personnel de Formation est d’abord d’assurer le maintien de la capacité des individus à trouver un emploi. De plus, il tient à sécuriser le parcours d’ordre professionnel des actifs par le suivi d’une formation. Ceci s’effectue en mettant l’individu en plein centre du dispositif. Dans le cas où vous changez de statut ou d’employeur, le montant cumulé au titre de votre CPF restera inchangé. Vous pouvez ainsi financer une formation en France.

Evolution du Compte Personnel de Formation (CPF)

À partir du 1er janvier 2019, le Compte Personnel de Formation a connu une grande évolution. Parmi les nombreuses facettes de cette évolution, on a celle relative aux droits. En effet, le décompte des droits à la prise en charge acquis au titre du CPF sera désormais fait en euros. Ainsi, à chaque fin d’année, un actif perçoit sur son CPF un montant de 500 euros. Le montant ainsi crédité peut aller jusqu’à 800 euros si les qualifications du salarié sont insuffisantes. Cependant, il existe certaines limites. Le plafond à atteindre représente pour les personnes actives 5 000 euros. Pour les personnes n’ayant pas le niveau de qualification requis, cela est fixé à 8 000 euros. Toutefois, vous avez la possibilité de dépasser ce niveau dans la mesure où il y a un abondement spécifique.

Par ailleurs, la réforme la plus importante du CPF ne fut réalisée qu’en novembre 2019. En effet, jusqu’à ce niveau, l’utilisation du CPF ne pouvait se faire que par l’intermédiaire d’organismes pour la plupart inconnus et avec de très longues procédures. Ainsi, pour avoir une prise en charge de formation, les dossiers à fournir étaient multiples et les délais d’attente très longs. Mais, depuis lors, vous avez la possibilité de tout faire depuis la plateforme « MonCompteFormation » ou en utilisant l’application mobile.

Vous y retrouverez toutes les formations ayant reçues la validation de l’Etat. Vous n’aurez qu’à sélectionner la formation que vous voulez et par la suite envoyer directement votre demande à l’organisme. Il revient à ce dernier de réaliser l’étude de la demande. Ensuite, il vous fera parvenir une offre que vous pourrez accepter afin de valider votre accès à la formation.

Suivre une formation avec le statut de demandeur d’emploi

Le projet de formation des créateurs d’entreprise et des demandeurs d’emploi jouit de l’accompagnement de Pôle emploi. Cela permet de financer une formation en France. Vous devez en outre savoir que les méthodes d’accompagnement des citoyens français dans le processus de formation diffèrent d’un conseiller à un autre. Ainsi, la politique de financement varie en fonction des agences individuelles et des régions. Toutefois, pour booster vos chances de rendre éligible votre dossier par le conseiller de Pôle emploi, votre motivation et l’objectif visé seront deux facteurs prépondérants.

Ainsi, pour avoir une prise en charge de votre formation avec Pôle emploi, vous devez présenter le projet de formation au conseiller. De plus, le projet présenté doit être en phase avec l’activité que vous pratiquez où avec l’évolution souhaitée pour votre activité. Ainsi, vous augmentez vos chances de convaincre le conseiller sur la faisabilité du projet de formation ; d’où l’importance de présenter préalablement le projet à votre conseiller.

Par ailleurs, Pôle emploi utilise un site dématérialisé qui permettra de faire l’envoi du devis.

Débloquer le Compte Personnel de Formation (CPF) avec Pôle emploi

Tout demandeur d’emploi peut utiliser son CPF pour financer une formation en France. Ainsi, il aura la prise en charge d’une formation éligible et professionnelle. En effet, on observe cette possibilité avec le concours du PPAE (Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi).  La demande doit s’adresser par écrit à Pôle emploi. Toutefois, il existe des plateformes utiles pour la réalisation, la validation et la signature de votre devis par le conseiller. Ainsi, s’il s’agit des CSP (Contrats de Sécurisation Professionnelle), alors c’est le FPSPP (Fond Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels) qui s’occupe de mettre à disposition le financement.

Financer la formation grâce aux FAF

Financer une formation en France - L'aide des FAF est d'une utilité capitale pour les auto-entrepreneurs
Financer une formation en France – L’aide des FAF est d’une utilité capitale pour les auto-entrepreneurs

De la même façon que les OPCO aide les entreprises à compléter leurs obligations pour le financement des formations, les FAF accompagnent aussi les auto-entrepreneurs. En effet, trois fonds existent pour l’accompagnement des auto-entrepreneurs avec un classement suivant l’activité menée par l’auto-entrepreneur. Il faut se rapprocher directement de ces fonds d’investissement.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Première étape : Connaître l’organisme dont vous dépendez

L’AGEFICE représente le FAF (Fonds d’Assurance Formation) de l’industrie, du commerce et aussi des services. En effet, son objectif principal consiste à assurer la prise en charge des formations pour les dirigeants non-salariés, les conjoints collaborateurs de ces derniers et aussi pour tous les responsables d’entreprise. De plus, l’AGEFICE vise à augmenter les compétences en donnant la possibilité à un nombre plus important d’individus à avoir accès à une formation.

Le FIF PL représente un fond mis en place avec l’initiative de l’UNAPL. Il s’agit en effet d’un fonds d’assurance formation. Cela concerne essentiellement les travailleurs indépendants exerçant en tant qu’entreprise individuelle ou pour les travailleurs avec le statut de gérant majoritaire et appartenant à une profession libérale.

Le FAFCEA accompagne les chefs d’entreprise pratiquant une activité artisanale. Son objectif principal est la promotion et l’organisation des formations professionnelles pour ses ressortissants. SI vous avez le statut d’artisan établi, vous pouvez vous adresser à cet organisme.

Deuxième étape : Procéder au remplissage des différents formulaires en place pour le financement d’un projet de formation spécifique pour chaque organisme

L’AGEFICE fait la proposition d’un formulaire destiné à la prise en charge. Par ailleurs, le FIF PL donne les indications relatives à sa procédure en ligne sur sa plateforme. De nombreux bénéficiaires ont eu recours à la prise en charge du FIF PL. Le FAFCEA dispose aussi d’un formulaire élaboré pour le financement. Il se pourrait que vous ayez besoin d’un certain nombre de documents pour le financement d’une formation.

Suivre une formation en France grâce à OPCO

Dans ses différentes charges, l’entreprise s’offre les services d’un OPCO. En effet, ces organismes représentent des acteurs de premier plan en matière de formation. En effet, ils aident les entreprises pour la réalisation des obligations d’ordre financière en cas de formation. Ainsi, les salariés ont la possibilité d’aller vers l’OPCO en charge de leur entreprise pour procéder au développement de leurs compétences. Pour compléter le processus, il faut dans un premier temps, connaître le code APE ou NAF de l’entreprise pour connaître l’OPCO qui assurera la prise en charge de ladite demande. Pour ce faire, allez sur la plateforme société.com et renseignez le nom de l’entreprise. Ensuite, allez sur la plateforme de l’OPCO pour faire votre demande de financement. Pour avoir les formulaires relatifs aux demandes, allez sur les plateformes respectives de chacun des OPCO.

Pour mettre en place votre dossier de prise en charge de financement, plusieurs documents sont nécessaires.

Financement de la formation par l’employeur

Financer une formation en France - L'employeur peut financer la formation de ses employés
Financer une formation en France – L’employeur peut financer la formation de ses employés

Les entreprises mettent en place des dispositifs afin de permettre à leurs salariés de bénéficier d’une formation dans la plupart des cas. Ainsi, l’entreprise qui vous emploie peut avoir procédé à la mise en place d’un fonds destiné à la formation. Il s’agit d’un budget essentiellement réservé à la formation des salariés. Dans le cas contraire, l’entreprise cotise chez un OCPCO. Ce dernier peut ainsi participer au financement de la formation professionnelle. Les structures ayant au moins 50 salariés ne bénéficieront plus forcément d’un abondement des OPCO. Elles devront donc abonder les demandes de formation de leur salarié avec leurs propres fonds. Pour cela, vous devez aller vers les personnes en charge de la formation au sein de l’entreprise.

Financement de la formation par un organisme paritaire

Plusieurs organismes spécifiques existent afin d’assurer le financement d’une formation professionnelle. Il s’agit par exemple du Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation (FONGECIF). Cet organisme créé en 1983 est en effet un organisme régional paritaire interprofessionnel. Le FONGECIF permet la prise charge des personnes actives en leur offrant un accompagnement et des conseils destinés à les aider dans la réalisation d’un projet précis. Ceci se fait avec l’aide du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP). En effet, le FONGECIF assure aussi la prise en charge des projets de salariés individuels en cas de CPF de transition. Il ne s’agit pas d’un organisme de faible envergure.

Par exemple, le FONGECIF Île – de – France a débloqué environ 283,8 millions d’euros dans la formation des travailleurs franciliens. Ainsi, ils ont procédé à l’accompagnement d’environ 300 000 individus et par la même occasion délivré au moins 80 000 aides et conseils en matière d’évolution professionnelle. Ainsi, près de 16 000 projets d’ordre professionnel ont reçu un financement.

Comment se fait financer une formation par le conseil régional ?

Le conseil régional offre son soutien total pour un accès à l’enseignement des personnes n’ayant pas de travail ou qui désirent avoir une promotion afin d’élever leurs qualifications ou pour faire l’adaptation de leurs connaissances aux besoins économiques. Ces personnes bénéficiaires sont pour la plupart des demandeurs d’emploi adultes ou jeunes, des salariés fragilisés et disponibles et des personnes désirant commencer des études pour évoluer socialement. En effet, les formations disponibles sont toutes éligibles au financement du conseil régional.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Seules les formations relatives à la gestion de santé et de l’INTEC ne sont pas prises en comptes. Le financement d’une formation par le conseil régional est possible seulement sur demande. Vous devez déposer la demande auprès du centre CNAM. Il faut respecter certaines démarches pour rendre recevable votre demande. Par la suite, la CAF (Commission d’Attribution des Formations) fera l’analyse complète de votre demande avant de décider si le financement de la formation pourra se faire.

Laisser un commentaire