Que savoir entre le CPF et pôle emploi ?

Le compte personnel de formation est accessible à toute personne active qui rentre dans le marché du travail. Les personnes au chômage et les demandeurs d’emploi peuvent donc prétendre au CPF.  Comment utilisent-ils leur CPF ? Leur utilisation du CPF est-elle différente des autres catégories de personnes ? Alors, lisez la suite de cet article pour avoir toutes les réponses à vos préoccupations concernant le CPF et le Pôle emploi.

Qu’est-ce que le Pôle emploi et quel est son rôle ?

Pôle Emploi - Un organisme crucial pour les salariés
Pôle Emploi – Un organisme crucial pour les salariés

Le pôle emploi est un organisme public qui a un caractère administratif chargé de l’emploi en France. Il a été créé le 20 décembre 2008 à partir d’une fusion entre deux autres organismes : les ASSEDIC (Association pour l’emploi dans l’industrie et le commerce) et l’ANPE (Agence Nationale Pour l’Emploi). Il fait des propositions de mission au demandeur d’emploi.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Le rôle principal du Pôle Emploi est de fournir aux demandeurs d’emploi des interlocuteurs qui devront coordonner un ensemble de mesures pour leur permettre de revenir rapidement sur le marché de l’emploi et surtout dans de bonnes conditions.  Le Pôle Emploi s’occupe donc de votre inscription, de votre orientation, et de vous informer. Il se charge aussi de suivre et d’accompagner les personnes en quête d’emploi. Il joue également un rôle de relais entre les employeurs et les demandeurs d’emploi en les mettant en relation.

En outre, il apporte un soutien financier aux personnes qui sont au chômage. Il calcule et paye des allocations de chômage aux personnes en quête d’emploi et qui sont sous sa responsabilité. 

Les conseillers personnels du Pôle Emploi

Le Pôle Emploi met également des conseillers personnels à la disposition des personnes dont il a la charge. Ces conseillers sont principalement des assistants d’orientation et des psychologues de travail. Le Pôle Emploi enregistre de nombreuses personnes chaque année. En 2010, près de 1000 professionnels de l’AFTA (association pour la formation professionnelle des Adultes ont rejoint le Pôle Emploi. En plus, il dispose d’un site internet et d’un centre d’appel mis à la disposition des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Comment s’inscrire au Pôle Emploi ?

L’inscription au CPF est très facile. Pour s’inscrire, il faut simplement créer un espace et remplir un formulaire unique. Après cette étape, un conseiller Pôle Emploi fixera un rendez-vous avec le demandeur d’emploi. Si vous ne pouvez pas être présent au rendez-vous, vous devez rédiger une lettre pour demander qu’il reporte le rendez-vous.

Le demandeur d’emploi devra apporter au rendez-vous un ensemble de documents que le conseiller lui aura communiqué au préalable. Cette étape est obligatoire étant donné qu’elle permet de faire des vérifications sur l’identité du concerné. Elle permet aussi de vérifier son droit d’accès au marché de l’emploi. Cette vérification permettra de fixer le montant de l’allocation chômage que le demandeur d’emploi pourra recevoir. En effet, le montant de l’allocation est fonction de certaines conditions sociales, mais également de la période de travail réalisé. Il est donc très important de respecter le rendez-vous fixé par le conseiller. Mettez tout en œuvre pour ne pas le manquer, sinon vous risquez d’être exclu du Pôle Emploi. Dans ce cas, vous perdrez vos allocations chômage.

La plateforme en ligne permet également aux demandeurs d’emploi de consulter les propositions d’emploi. Elle donne également des conseils pour bien rédiger les CV, les lettres de motivation… En plus de cela, elle permet d’obtenir les informations nécessaires sur les formations et métiers disponibles.

Le Compte personnel de formation et le Pôle Emploi

Tout demandeur d’emploi inscrit ou non au Pôle Emploi a le droit de créer un compte CPF. Par contre, il ne pourra pas obtenir les droits à la formation CPF pendant sa période de chômage. En effet, on ne peut mobiliser que les heures de CPF acquis durant la période d’activité.

Le demandeur d’emploi pourra utiliser son compte de formation sans demander l’autorisation du Pôle d’emploi. Sa formation peut être également assurée par le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels). Le demandeur d’emploi pourra également profiter du futur conseil en évolution professionnelle et sélectionner une formation parmi celles qui sont éligibles.

Avec le remplacement du DIF par le CPF, le gouvernement a pour but de diminuer le temps d’attente pour acquérir une formation. Par exemple, en 2013, le temps d’attente était de 7 mois en moyenne). Le but est aussi de faciliter le retour à l’emploi des personnes au chômage. De ce fait, depuis le 1er janvier 2015, tous les demandeurs d’emploi bénéficient d’un compte personnel de formation. Dès que le demandeur d’emploi s’inscrit au Pôle Emploi, il pourra utiliser son CPF pour effectuer une formation sans demander l’aval du Pôle Emploi. Mais pour suivre la formation, il faudrait que le crédit de votre compte soit suffisant et que la formation choisie soit éligible au CPF.

Pôle emploi : Conseil en évolution personnelle

Il s’agit d’un mécanisme qui permet d’accompagner tous les salariés qui désirent utiliser leur droit à la formation CPF comme « un conseil en évolution professionnelle » de manière extérieure à l’entreprise. En procédant ainsi, les intéressés ont droit à des informations ou conseils sur l’évolution des emplois en fonction des endroits, des propositions de travail en adéquation avec leurs compétences.

Le CPF et les conseillers du Pôle Emploi

Le Pôle Emploi est le premier concerné dans la formation des demandeurs d’emploi. C’est lui qui dirige le Conseil en évolution professionnel avec les conseillers dont il dispose. Ces conseillers ont un grand rôle à jouer pour relayer les informations, pour faciliter l’orientation professionnelle et pour mettre en œuvre des projets de formation.

Le travail de conseiller est intensifié pour accompagner et élaborer des projets professionnels pour les personnes au chômage. Le conseiller aborde la question du projet professionnel pendant le premier entretien et essaie d’y répondre avec efficacité. En revanche, tout ne se limite pas au premier entretien. Les conseillers apportent également un accompagnement régulier et ponctuel au demandeur d’emploi en fonction de ses besoins. Pendant cette période, le conseiller utilise un ensemble d’actions ou d’instruments dans le but de l’aider et de l’accompagner. Le conseiller peut effectuer l’accompagnement ou avoir recours à des actions externes ou internes.

Les demandeurs d’emploi ne perdent pas les heures acquises dans le cadre du DIF. Ils peuvent toujours les utiliser dans le CPF.  Dans ce cas, le Pôle Emploi élaborera un dossier de financement. En outre, les demandeurs d’emploi peuvent toujours utiliser les heures DIF transférées sur le CPF pour suivre une formation. Ils n’ont pas besoin d’attendre l’indemnisation du CPF. Toutefois, il faut retenir qu’un demandeur d’emploi ne bénéficie pas des droits de formation pendant sa période de chômage, car il n’est pas en activité.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Comment se former dans le cadre du CPF en étant demandeur d’emploi ?

Pôle Emploi - Profiter des avantages du CPF
Pôle Emploi – Profiter des avantages du CPF

Dans le but de se former avec le CPF, les personnes en quête d’emploi doivent s’informer sur le nombre d’heures qu’ils bénéficient sur leurs comptes du CPF. Aussi, ils doivent sélectionner une formation en fonction des formations éligibles au CPF. Si la personne au chômage dispose du nombre d’heures demandé pour suivre une formation, il pourra alors effectuer sa formation au titre du PPAE (Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi).

Pour savoir le nombre d’heures disponibles sur leurs comptes de formation, les demandeurs d’emploi doivent tout simplement se connecter à leur compte de formation. Pour ce faire, ils doivent se munir de leurs numéros de sécurité sociale.

Comment se fait le financement des formations du CPF pour les demandeurs d’emploi ?

En ce qui concerne la prise en charge des formations du CPF, les heures acquises par le demandeur d’emploi peuvent assurer les frais de la formation si elles sont suffisantes. Par contre, si le nombre d’heures disponibles sur le compte CPF du demandeur d’emploi est insuffisant pour financer sa formation, il doit faire valider son projet de formation par le Pôle emploi. Ainsi, le Pôle Emploi pourra solliciter les fonds nécessaires supplémentaires pour assurer les frais de sa formation.

Par ailleurs, les frais annexes à savoir le repas, le déplacement et l’hébergement sont assurés par le FPSPP. C’est cet organisme qui prend ces frais en charge. Toutefois, la prise en charge est limitée par rapport au total d’heures disponibles sur le compte CPF. Dans tous les cas, le demandeur d’emploi doit obligatoirement informer son conseiller au Pôle Emploi de ses intentions de solliciter un abondement.

Abondement CPF à travers le Pôle Emploi

Depuis avril 2020, il est possible de solliciter un abondement auprès de Pôle Emploi pour compléter les heures de formation disponible sur le compte CPF. Cette disposition a été mise en place pour permettre aux demandeurs d’emploi d’accéder facilement au CPF. La demande doit être faite à partir de la plateforme en ligne Mon compte formation qui permet de consulter les heures CPF disponibles.

Les outils pour bénéficier de cet abondement sont disponibles sur le site internet ou l’application mobile du CPF. Ils faciliteront le financement supplémentaire de votre formation en quelques étapes. Vous devez faire la distinction entre cet abondement et l’abondement correctif de 3000 euros.

Qu’est-ce que l’abondement correctif ?

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a été mise en vigueur le 5 septembre 2018. Elle a pour but d’assurer ou de garantir l’évolution professionnelle des salariés. Avec cette loi, les entreprises de plus de 50 salariés qui n’effectuent pas l’obligation des entretiens professionnels doivent verser un abondement correctif CPF aux salariés. Cet abondement est fixé à 3000 euros. La somme sera d’abord payée à la Caisse des Dépôts. Ensuite, elle alimentera les comptes des salariés.

Comment fonctionne l’abondement du Pôle Emploi ?

Lorsque que vous vous connectez sur Mon Compte Formation en tant que demandeur d’emploi, vous serez automatiquement reconnu en tant que tel. D’abord, vous sélectionnez votre formation, et vous serez mis en contact avec l’organisme qui dispense la formation. Après cette étape, vous devez ajouter une demande de prise en charge supplémentaire sur la plateforme qui sera adressée au CPF. Vous ne devez solliciter ce financement que si vos droits de formations sont insuffisants pour assurer les frais de la formation choisie.

Si le Pôle Emploi répond favorablement, il acceptera votre dossier, et vous pourrez suivre la formation.  

Abondement CPF à travers les employeurs du secteur privé

Pôle Emploi - Utiliser les abondements pour se faire former
Pôle Emploi – Utiliser les abondements pour se faire former

Depuis juin 2020, une plateforme en ligne est mise en place dans le but de permettre aux employeurs du secteur privé de financer les formations de leurs travailleurs. C’est une dotation volontaire dont le but est d’offrir un financement supplémentaire aux droits de formation qu’ils possèdent déjà. La plateforme ambitionne de s’ouvrir à d’autres catégories de financeurs.

Comment marche l’abondement CPF octroyée par les employeurs du privé ?

Pour faire bénéficier ses salariés de cette dotation, l’employeur doit suivre un ensemble d’étapes :

  • L’employeur doit s’inscrire à travers le site de déclaration social Net-entreprises et s’enregistrer sur le service Mon Compte Formation ;
  • Ensuite, il choisit le genre de financement qu’il désire apporter ;
  • Il identifie le salarié qui doit en bénéficier en renseignant ses informations personnelles : Nom, numéro de sécurité sociale ;
  • Il ajoute le montant de la dotation qu’il souhaite donner ;
  • L’employeur passe au paiement par carte bancaire ou par virement ;
  • Dès qu’elle reçoit le paiement, la Caisse des Dépôts réenregistre la dotation sur le compte des potentiels bénéficiaires et informe ceux-ci
  • La Caisse des Dépôts informe également l’employeur lorsque le paiement a été approuvé et lui fournit aussi un justificatif de paiement.  

Pour ce qui est de la demande d’abondement au projet de formation sollicité par un employé qui ne dispose pas suffisamment de ressources sur son compte de formation, le processus se fait comme suit :

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce
  • L’employé doit d’abord choisir la formation qu’il souhaite suivre.
  • Ensuite, il doit téléverser dans son compte CPF un document qui explique le projet de formation en question. Ce document sera soumis à son employeur.
  • Si l’employeur est favorable à la demande de participation au financement de la formation, il accorde l’abondement au salarié en suivant la même procédure que pour la dotation évoquée dans le point précédent.

Laisser un commentaire