Que devient le CPF à la retraite ?

Le CPF (Compte personnel de formation) est un dispositif instauré pour assurer la formation des personnes actives et des travailleurs en particulier. Toutes les personnes actives ont droit au CPF dès l’âge de 16 ans, et ce, tout au long de leurs carrières professionnelles. Alors que devient le CPF à la retraite ? Lisez la suite de cet article pour prendre connaissance du fonctionnement du CPF à la retraite.

Comment fonctionne le mécanisme d’heures du CPF ?

CPF à la retraite - Profiter de la formation professionnelle
CPF à la retraite – Profiter de la formation professionnelle

Le CPF concerne les salariées, mais aussi toute personne en quête d’emploi ou de manière générale les personnes actives. Ce dispositif renferme de nombreux avantages pour les personnes qui en bénéficient. C’est la Caisse des Dépôts qui assure la gestion et le financement des formations. En effet, lorsque vous êtes en activité et vous réalisez des heures de travail, cela vous permet de cumuler chaque année des heures CPF sur votre compte de formation. Ensuite, vous utiliserez ces heures pour assurer les frais de la formation parmi les catégories de formation disponibles.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

Depuis janvier 2019, plusieurs choses ont changé avec le CPF.

  • 360 euros correspondant à 24 heures s’additionne au crédit de votre compte ;
  • Vous pouvez désormais faire la conversion des heures CPF en euros ;
  • Vous pouvez recevoir des abondements pour financer la formation de votre choix.

Peut-on transférer ses droits CPF à une autre personne ?

Non, cela n’est pas possible. En effet, on ne peut pas céder les droits CPF de formation à une tierce personne. Etant donné que le CPF est un droit rattaché à la personne, il est individuel.

Qu’en est-il du CPF à la retraite ?

Qu’est-ce qui arrive dans le cas où le titulaire d’un compte de formation fait valoir ses droits à la retraite ?

Le CPF d’un salarié n’est plus alimenté lorsque celui-ci se retrouve dans l’une des situations suivantes :

  • le bénéficiaire prend sa retraite à taux plein sans décote (pour les personnes âgées de 62 ans) ;
  • le salarié prend une retraite anticipée à taux plein (handicap, longues carrières…) ;
  • l’intéressé prend une retraite tardive (dépassée de 5 ans).

Le CPF est valable jusqu’à 65 ans

CPF à la retraite-Le CPF est valable jusqu'à 65 ans
CPF à la retraite-Le CPF est valable jusqu’à 65 ans

Pendant votre parcours professionnel, vous bénéficiez des droits CPF. Ces droits sont transférés aussi sur votre compte d’activité que vous pouvez consulter sur le site en ligne moncompteformation. Vous pouvez toujours bénéficier de vos droits de formation même si vous changez de statut (salarié, demandeur d’emploi, licencié, étudiant). Le titulaire du compte de formation peut jouir de ses droits jusqu’à 65 ans. Par contre, le travailleur qui prend sa retraite avant 65 ans peut toujours avoir accès à son compte en ligne. Cependant, il ne pourra pas utiliser ses heures de formations. En effet, il ne pourra pas utiliser ses heures disponibles sur son compte pour suivre une formation. Il ne pourra pas aussi profiter du CPF de transition. En revanche, s’il décide de recommencer par travailler, il pourra alors dans ce cas avoir accès à ses heures.

De manière générale, le compte personnel de formation n’existe plus pour toutes les personnes qui ont un âge supérieur à 65 ans. Il en est de même pour les retraités qui n’ont plus recommencé par travailler de nouveau. Par contre, si une fois à la retraite, le salarié décide de recommencer une activité salariale, il pourra à nouveau faire une demande de réouverture de son compte CPF. Alors, dans ce cas, les heures qui étaient disponibles sur le compte et qu’il n’avait pas utilisées avant son départ à la retraite seront de nouveau utilisables.

Donc, ce qu’il faut retenir, c’est que le compte de la personne retraitée n’est pas fermé ; il cesse d’être approvisionné. Un compte CPF continue d’exister jusqu’à ce que le titulaire décède. Les droits de formation CPF sont donc gelés lorsque le titulaire part à la retraite. Par contre, les droits de formation alimentés par le CEC (Compte Engagement Citoyen) sont quant à eux toujours valides.

Comment marche le CEC ?

Le CEC (Compte Engagement Citoyen) a pour but de permettre aux travailleurs qui ont été bénévoles ou volontaires dans des associations de bénéficier d’un budget en euros pour financer des formations dans le cadre du volontariat ou du bénévolat de service civique. Avec le CEC, vous pouvez acquérir 240 euros au maximum par année.  A la différence du CPF, les droits acquis avec le CEC ne sont pas gelés lorsque vous êtes à la retraite. Le CEC peut être toujours approvisionné si vous réalisez toujours des activités de volontariat ou de bénévolat.

Qu’en est-il des stages de préparation à la retraite ?

Les droits CPF ne peuvent pas être utilisés après la retraite, à moins que vous vous engagiez dans une nouvelle activité. Par conséquent, il serait judicieux de les utiliser avant votre départ pour la retraite. Il est évident que vous aurez moins envie de suivre une formation professionnelle à l’approche de la retraite. Alors, vous pouvez trouver des formations qui pourront vous être utiles. Vous pouvez par exemple passer le permis de conduire si vous ne l’avez jamais passé, car le CPF le finance. Mieux, vous pouvez apprendre des langues étrangères que vous ne maîtrisez pas. Cela vous fera un plus et pourra toujours vous être utile, surtout si vous comptez voyager pendant votre retraite.

En outre, il existe des stages pour vous préparer à la retraite. En effet, plusieurs organismes proposent ces genres de stages. Par contre, ce genre de formations ne peut pas être financé par le CPF dans la mesure où le CPF se concentre plus sur la formation et la qualification des personnes actives dans le but de leur fournir les compétences nécessaires à leur métier ou pour leur permettre de changer de métier ou encore pour garantir l’employabilité des personnes au chômage.

 Aussi, vous devez savoir que si vous faites une nouvelle activité pendant votre retraite, votre compte pourra être réactivé. En effet, vous pouvez récupérer votre compte de formation si après le départ à la retraite vous reprenez votre activité dans le cadre d’un cumul emploi retraite. Dans ce cas, vous pourrez même bénéficier de nouveaux droits.

 Certes le CPF ne prend pas en compte les stages de préparation, mais il peut prendre en compte d’autres éléments qui vous aideront pour votre départ à la retraite.

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce

CPF à la retraite : Peut-on se faire payer les heures DIF ?

Vous ne pouvez pas utiliser les heures DIF converties en heures CPF lorsque vous êtes à la retraite, car le compte est gelé à la retraite.

CPF à la retraite : Comment rester actif ?

CPF à la retraite - Faire une formation de son choix
CPF à la retraite – Faire une formation de son choix

Avant de partir pour la retraite, vous pouvez toujours profiter de votre CPF. Pour les personnes qui n’ont pas envie de s’ennuyer pendant leur période de retraite, il existe plusieurs options offertes. Vous pouvez donc songer à suivre des formations qui ressemblent à des activités de loisirs, car vous pourrez les mettre en pratique pendant votre période de retraite. Par exemple, des formations sur le jardinage pourront constituer plus tard une activité de loisir pour passer le temps.

En outre, les personnes qui ont toujours rêvé de créer leur propre affaire et de devenir leur propre patron pourront s’y atteler aisément pendant leur retraite. En effet, elles pourront consacrer tout leur temps à leur entreprise. Alors, dans ce contexte, le CPF dispose de nombreuses formations sur la création d’entreprises ou encore la reprise d’entreprise. Les formations suivantes sont disponibles sur le CPF : création auto-entrepreneur, techniques de paie et charges sociales, conduite de projet entrepreneurial, e-business, comptabilité… Ce sont des formations qui vous seront utiles pour développer votre affaire.  Ces formations peuvent aussi vous permettre d’entamer des activités en tant que volontaire ou bénévole dans une association. Mieux, vous pouvez occuper le poste de président ou de trésorier dans une institution.

Par ailleurs, il existe une autre option pour les personnes qui désirent donner des cours en tant qu’expert dans leur domaine. En fait, ces personnes peuvent ne pas avoir les techniques de la pédagogie bien qu’elles aient la compétence technique d’un expert. Alors, dans ce cas, le CPQ (Certificat de Qualification Professionnelle) peut vous donner des formations adéquates en tant que formateur consultant. Le CPQ peut également vous fournir le titre professionnel en tant que formateur d’adultes dans des domaines où il est possible de bénéficier des formations du CPF.

Développer une passion avant sa retraite grâce au CPF

Imaginons que vous ayez une passion, mais à cause du manque de temps, vous n’aviez jamais pu la mettre en œuvre. Savez-vous qu’à la retraite, vous aurez plus de temps ? C’est peut-être le moment idéal pour vous consacrer à votre travail de développer une passion.

  • Si vous êtes passionné de la cuisine, et que vous souhaitez avoir une qualification dans le domaine, alors le CPF peut vous aider.
  • Souhaitez-vous profiter de votre retraite pour voyager et explorer le monde ? Le CPF peut vous aider à apprendre les langues étrangères avec des certifications comme le TOIEC.
  • Êtes-vous passionné de bricolage, de peinture, d’électricité ou de plomberie ? Le CPF peut vous aider à acquérir les compétences techniques.

Le projet de transition professionnelle

Le projet de transition professionnelle est un mécanisme particulier d’utilisation du Compte Personnel de Formation de sorte à permettre aux employés qui désirent changer de profession de suivre des formations qualifiantes. Il prend la place du Congé individuel de formation supprimé en janvier 2019.  

Le projet de transition professionnelle concerne les employés du secteur privé qui travaillent en contrat à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD). Il s’adresse aussi aux intérimaires ainsi qu’aux intermittents sous certaines réserves. En plus du financement de la formation, ce mécanisme permet toujours d’être rémunéré pendant la durée de la formation. Alors qui en a droit ?

Qui sont les bénéficiaires du projet de transition professionnelle ?

Pour bénéficier de ce dispositif de financement, les concernés doivent respecter les conditions d’ancienneté et respecter également trois autres critères.

En ce qui concerne les trois critères :

  • Le projet de transition professionnel doit être cohérent par rapport au profil, au parcours professionnel, à la formation initiale de l’initiateur du projet.
  • Le parcours de formation doit être pertinent en ce qui concerne le coût de la formation, le choix, la personnalisation.
  • Et les débouchés de cet emploi doivent être pertinents, surtout au plan régional.

Comment établir une demande de projet de transition professionnelle ?

Si vous travaillez en CDI, il est obligatoire que vous demandiez l’autorisation à votre employeur pour pouvoir vous absenter aux heures de travail. Cette demande doit être faite avant toute autre démarche.

Les autres étapes de la demande pour le projet sont les suivantes :

Une formation CPF pour permettre de vendre sur internet et faire du e-commerce
  • Vous devez présenter un dossier à l’association Transitions Pro de votre région en prenant en compte votre lieu de travail ou votre résidence principale.
  • L’association en question vérifiera que vous respectez les critères d’éligibilité. Elle étudiera entre autres le montant du financement.  
  • Enfin, la commission paritaire interprofessionnelle régionale jugera la faisabilité et la pertinence de votre projet. Si elle donne un avis favorable, l’association Transitions Pro financera selon certaines conditions.

La Caisse de Dépôt utilisera les droits enregistrés sur votre CPF. En effet, dans le cadre d’un projet de transition professionnelle, ce sont les droits CPF qui sont utilisés en priorité. Les associations transitions Pro prennent en charge les coûts liés à la formation lorsque les droits CPF ne suffisent pas pour assurer les frais du projet. La prise en charge est toutefois limitée à un plafond.

4 réflexions au sujet de “Que devient le CPF à la retraite ?”

  1. Bonjour.
    Je vais avoir 59 ans et partirai en retraite à 60 ans pour carrière longue. En parallèle je suis adjointe au maire dans une commune et je serai toujours en mandat en 2022. J ai fait de l épargne temps et je quitterai mon poste avant l obtention de ma retraite. Soit retraite au 1 octobre 22 ramenée au 1 février 2022.
    Questions
    Sachant que j ai une rémunération d élu. Mon compte épargne temps sera t il gelé en 2022 ?
    Entre non départ de l entreprise et ma retraite je serai en Compte épargne temps. Puis je utilisé ce temps pour faire une formation au titre du CPF ?
    Je souhaiterai faire une formation en hypnose. Est ce prévu ?
    Cordialement

    Répondre
  2. bonjour je suis a la retraite ( la poste) depuis 6 ans j’ai 62 ans j’avais une double activité (musicien)
    je voudrais effectué un stage de Mao (musique assisté par ordinateur) je suis toujours en activité musicale
    est ce que je peux avoir une formation payé ou du moins une aide
    Merçi

    Répondre

Laisser un commentaire